Chapelle d’Elocques

chapellesandco_nddubonsecoursLocalisation : LILLE (Hellemmes), Angle Rue Jacquard et Rue de Philadelphie

Date : 1738, début du XIXe siècle

Vocable : Notre-Dame du Bonsecours (vocable principal)

Etat : Assez bon

Parrainage : Propriétaire Mme et M. COULON

 

Historique :

La première Chapelle est mentionnée dans le second album du plan terrier des moines du Prieuré de Fives. Elle aurait été construite en 1738 par M. Béthune, marchand épicier Rue Neuve à Lille, sur le "Fief de la Hocques" appartenant aux Jésuites de Lille.

Elle est mentionnée sur un plan établi juste après la Révolution indiquant "Fief et Chapelle de Notre-Dame de la Hocques".

Très longtemps cause de litige entre les paroisses de Hellemmes et Fives. Bien qu’un jugement soit intervenu en faveur de la seconde, la chapelle est restée hellemmoise.

La "Chapelle d'Elocques" que nous pouvons voir aujourd'hui a été reconstruite au début du XIXe siècle par la famille DORDIN, censier hellemmois.

chapellesandco_chapelledelocques_intérieur

Elle a selon leur tradition familiale, était reconstruite pour remercier la Sainte Vierge du retour d'un ancêtre à la suite des Guerres d'Italie. En effet, Louis DORDIN été parti avec ses deux frères et comme tant d'autres dans les rangs des armées de la République, commandées par le Général BONAPARTE, pour libérer l'Italie de l'oppression autrichienne et y répandre les idées nouvelles.

Si ses deux frères rentrent indemnes, le retour de Louis se fit attendre. Sa famille fit alors vœu de relever la chapelle en l'honneur de la Sainte Vierge s'il revenait. Louis revient d'Italie mais amputé d'une jambe. La chapelle fut néanmoins reconstruite et dédié à cet événement.

chapellesandco_chapelledelocques_exvoto

Ex-voto se trouvant à l’intérieur de la chapelle.

Une jeune femme dont le nom de famille était SAMAIN, été tombée dans un abreuvoir. Elle fut sauvée in-extremis de la noyade. On y vit alors un nouveau signe de l'intercession de la Sainte Vierge. L'ex-voto plaçait dans la chapelle témoigne depuis lors du remerciement de la rescapée.