Chapelle Sainte-Thérèse de Lisieux

Localisation : MONS-EN-BAROEUL, Angle Rue Dr Calmette et Avenue René COTY

Date : 1890

Vocable : Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus

Fête : 1er Octobre

Etat : Bon, replacer une Statue de Sainte Thérèse

Parrainage : Couple de Paroissien de Saint-Pierre

Historique :

Deux beaux tilleuls montent la garde autour de la Chapelle Sainte-Thérèse.
La plus ancienne des chapelles de Mons-en-Baroeul aurait été construite en 1890 au bout de la rue Hoche aujourd'hui déplacée, au lieu-dit "La Goulette", appelé ainsi en raison de l'existence d'un ruisseau, sur un terrain appartenant à la famille PAQUET-SCOUTTETE.

On ignore à quel saint l'oratoire fut dédié à la fin du XIXe siècle.

En 1929, le Père Alfred SALEMBIER le qualifie de "monument délabré depuis plus de vingt ans" dans le "Bulletin paroissial" et il appelle vigoureusement les paroissiens à une souscription pour sa restauration. Il sera nouvellement consacré à la « Petite sœur Thérèse de l'Enfant Jésus », canonisée en 1925.

"La petite Sainte française fera descendre une pluie de roses sur ce quartier et sur la paroisse », promet le curé à ses paroissiens.

Monsieur GRUSON, architecte, conçoit les plans de la réfection et évalue les frais à 4 000 F de l'époque. Un an plus tard, les recettes s'élèvent à 4 183 F. Les habitants du quartier, composé "d'honnêtes ouvriers" selon le Père SALEMBIER, ont bien donné, proportionnellement à leurs modestes moyens. D'autres, plus fortunés, ont participé très largement.

La statue est offerte par "un jeune ménage reconnaissant à Sainte Thérèse".

Les travaux vont bon train. Le fronton, la toiture et le dallage sont restaurés. On pose une nouvelle porte vitrée et la statue de Sainte Thérèse sera installée sur un piédestal en chêne massif provenant de Slavonie.

La bénédiction solennelle a lieu le 21 juin 1931. La statue de Sainte Thérèse est acheminée en procession dans les rues pavoisées de Mons-en-Baroeul, en présence de 700 à 800 personnes. Un mois plus tard, l'Association Diocésaine de Lille devient définitivement propriétaire de la chapelle restaurée.

J-M CAUDRON, Association Historique de Mons-en-Baroeul.